Epicentre Cowork – Le projet

Un contexte économique en évolution : la nouvelle donne

La globalisation (mise en réseau des modes de production par exemple) et les nouvelles technologies (dématérialisation, délocalisation) entrainent la nécessité de créer les conditions nécessaires à l’innovation, car aujourd’hui, ce sont les informations, les idées et la créativité qui créent la valeur ajoutée. C’est pour cela que le secteur de l’économie créative et culturelle est en pleine croissance.

Ce contexte a également favorisé l’émergence croissante de travailleurs indépendants, consultants, auto-entrepreneurs. Souvent isolés, ils revendiquent du besoin de donner plus de place au plaisir d’être ensemble, de travailler autrement. De nombreuses démarches de mutualisation des ressources et les moyens de partager et collaborer pour penser, concevoir et créer ensemble voient le jour, partout dans le monde.

Travailler, consommer autrement : la réponse des coworking space


Ces espaces de travail collaboratif, espaces semi-publics, ne sont ni des bureaux, ni des cafés mais ils accueillent de plus en plus les activités socioprofessionnelles, en réunissant les conditions matérielles (espaces, équipement de travail, etc.) et immatérielle (réseau, savoir, etc.) pour favoriser les rencontres informelles et la créativité des interactions sociales, notamment à travers l’ouverture, la flexibilité, la viabilité, la convivialité et l’accessibilité.

Ce sont également des espaces où se repensent nos modes de consommation et de partage : Amaps & Ammaccasautopartage & covoituragecolunching & couch surfing, trocs, dons & échanges, banques de tempsSels & sols… autant d’expériences qui puisent leurs sources dans les réseaux sociaux et qui signent le temps d’une autre manière de faire, ensemble, pour répondre aux enjeux du développement durable.

Partager des valeurs, coopérer, créer, échanger, partager

Autour du projet se rassemblent des travailleurs, entreprises, associations… autour de la conviction que la création et l’imagination contribuent à transformer la société positivement si elles s’ancrent dans une économie solidaire, une citoyenneté active, un épanouissement des personnes et le respect de l’environnement…

Epicentre répond à ces professionnels qui souhaitent travailler dans un lieu qui offre une autre vision de leur mode de travail, d’un entreprenariat plus solidaire et plus responsable. Cet espace de travail s’appuie sur le décloisonnement entre les métiers et la mise en commun de nos réseaux, de nos moyens, de nos compétences dans des processus activement collaboratifs, au service de la créativité et de l’innovation sociale.

Un exemple de tiers lieu ou espace de coworking

Partager des instants, des projets…

L’espace de travail partagé est propice à l’échange, à la collaboration, au développement de réseaux professionnels et sociaux. C’est un lieu qui permet des échanges transsectoriels, propice au bouillonnement de créativité, au développement d’idées nouvelles. C’est également un espace conçu pour permettre l’épanouissement et le mieux vivre de ses membres, en permettant la mise en œuvre de conditions de travail propices à la convivialité, l’échange et la confiance.

Une diversité d’animation, une diversité de rencontres : le cœur du projet repose sur son animation qui crée du lien, met en réseau et stimule la créativité et l’innovation. Ces réunions peuvent prendre la forme de temps de travail collectifs ou collaboratifs, manifestations permettant de présenter des créations, des produits, pratiquer du BtoB, etc. Voici quelques-unes des formes de rencontres prévues, inspirées des animations portées par de nombreux coworking spaces en France et dans le monde

Barcamps, Apérocamps, PapycampPrésentations publiques, Résidences d’artistes, de chercheurs, d’ingénieurs,Start Up WeekendAteliers, formations, etc. autant de manières de créer, penser, coopérer, inventer, innover… qui puisent dans l’intelligence collective et le travail en réseau.

Epicentre Factory : un espace de fabrique créatif et solidaire à Clermont-Ferrand

Imaginer et fabriquer des projets collaboratifs et solidaires :

Le contexte de crise actuelle tend à favoriser une mise en concurrence accrue des territoires, tant en matière de compétitivité que de notoriété. Or, le développement de nos territoires se pense notamment à partir de la valorisation de ses valeurs, de sa culture et de ses ressources locales.

Partant du postulat  que nos entreprises sont solidaires de la communauté locale dans laquelle elles naissent et elles évoluent, Epicentre Cowork souhaite développer un cadre de réflexion et d’expérimentation de dynamiques de projets croisés, en se mobilisant dans des démarches globales qui rassembleraient les entreprises locales, les collectivités, les particuliers et les organisations non lucratives.

Pour cela, le Fonds de création solidaire se propose d’être cet espace d’expérimentation et de rencontres entre citoyens, artistes, professionnels, entreprises et institutions. C’est un espace de discussion et d’élaboration de projet, un espace de contributions de toutes natures aux différents processus de création et d’expérimentation, en lien avec des dynamiques sociétales, culturelles et territoriales.

La coopérative de projet :

Le  fonds de création solidaire a pour objet de venir alimenter les ressources  d’une coopérative de projet. Ce sont des projets collaboratifs, citoyens, culturels, des projets de territoire… au service d’une démarche générale d’innovation sociale et de mise en transversalité des acteurs. Favorisant la création de capital social avant tout, Les contributions à ce fonds de création solidaire peuvent être d’ordre de l’apport en réflexion, en compétence, en nature, en finances.  Ces projets sont impulsés dans le cadre du Fonds de création solidaire, animé par épicentre Cowork  et ses partenaires (artistes, citoyens, entreprises, universités…).

Ce fonds est alimenté par des ressources financières, humaines et matérielles, apportées par les membres du collectif et les partenaires extérieurs privés ou particuliers, sur les modes de contribution suivants :

  •   Un pourcentage appliqué sur les recettes de location aux coworkers et de services aux entreprises ;
  •  Les recettes des projets : billetterie et participations libres lors de manifestations ouvertes au public, participation aux ateliers, ventes, etc. ;
  •  Les contributions de particuliers (micro-mécénat) pour la création et la diffusion d’événements culturels et citoyens, principe s’inspirant des AMAP culturelles et AMACCA ;
  • Du mécénat financier, en nature et en compétences ;
  • Un projet de création spécifique d’un club de cigales Epicentre (club d’investisseurs sur des projets solidaires), pour permettre d’impulser des projets par des avances financières ;
  • Des subventions au projet
  • Des contributions sous formes de mises à disposition : en nature, en compétence, en technologie.

Epicentre Factory, c’est déjà :

  • Un forum sur les pratiques collaboratives
  • La création de 8 portraits par Isabelle Dechabanne, artiste plasticienne
  • Un projet de séminaire sur l’innovation sociale et culturelle à la rentrée 2013
  • Et plein d’autres projets…

Télécharger la plaquette de présentation ici

Epicentre est soutenu dans le cadre dans le cadre de la mise en place d’un fond de création solidaire par le Fond Social Européen en Région Auvergne.

Un outil de structuration et de développement

Favoriser la mobilité et la mise en réseau : En s’inscrivant dans les réseaux de coworkers, Epicentre peut permettre à ses membres d’être accueillis dans les espaces de coworking nationaux et internationaux, et d’accueillir à ce titre leurs pairs professionnels. Ainsi, un membre d’Epicentre pourra accéder à une salle de travail à Paris, Nantes, Toulouse, Lyon et même en Europe, et recevoir également des indépendants nomades d’autres villes.

Stimuler l’esprit d’entreprise : Par la création de temps de rencontres entre les jeunes entrepreneurs, des Junior entreprises et des start ups, avec des entreprises du territoire et d’ailleurs, afin de faciliter l’émergence de Business entre les coworkers et les entreprises.

Stimuler l’innovation et la créativité : Véritable laboratoire d’idée, Epicentre souhaite permettre les rencontres entre les différents secteurs de l’économie créative et culturelle, avec les acteurs économiques du territoire (professionnels, clusters, entreprises, etc.).

Stimuler la solidarité et créer un espace pour les « communautés » : Par ses animations et ses espaces, il s’agit de permettre aux communautés de développeurs informatiques ou web, de graphistes, collectifs d’artistes… de se rencontrer et de disposer d’outils pour renforcer à leur travail collectif et au partage de problématiques spécifiques à leurs métiers.

Partager des espaces aux fonctionnalités multiples

Un exemple de tiers lieu ou espace de coworking

Pour répondre à la diversité des besoins, favoriser la sérendipité (comment, vous ne savez pas ce que c’est? allez donc voir ici), l’espace doit être multiple et fonctionnel :

Des bureaux réservés aux professionnels sont équipés, adaptés. Confortables et conviviaux, ils permettant de recevoir des membres permanents et des coworkers « nomades ».

Des salles de réunions et de travail collectif : ils permettent aux coworkers de recevoir partenaires, clients… des salles de réunion et de travail collectif sont donc prévu dans l’organisation des lieux.

Des espaces intermédiaires : Pour permettre d’accueillir des professionnels mais aussi du public (forums, projections, ateliers collectifs).

Un espace convivial et ouvert au public : un café pour organiser des rencontres et des expérimentations collectives : événements, soirées, expositions, vente de créations (design, mode…), cafés numériques, ateliers, débats…

Qui sont les usagers

Ces espaces d’Epicentre sont destinés aux travailleurs indépendants, télétravailleurs, petites entreprises et usagers… mais cet espace s’adresse également aux entreprises du territoire, aux universités, aux associations, ainsi qu’aux collectivités.

Monter Epicentre Cowork, c’est dans la logique de notre approche, mais c’est aussi répondre à un besoin de nombreux acteurs de Clermont Ferrand et de la Région, d’Aurillac à Moulins! Plus de 50 structures et professionnels ont manifesté leur intérêt pour le projet :

Entreprises :Studio YsalidePulpe de ComCôté CoulissesMusiques DémesuréesRock’s my ass recordsMonie’s Prod,SirventésEtape Suivante, Com Sacha, Beez Connected, AAVOIR, 360EMEDIAAltitude RDBlue Networks TechnologiesQuinodeBrainComme une imageScopikaCultures du CœurScopZ’imagesCie En Même TempsAtelier des MultiplesPixel 13Social Unit

Professionnels et indépendants : 

et nous sommes déjà plus de 20 coworkers !

Vous voulez venir travailler ici et vous impliquer dans le projet ? Inscrivez-vous en cliquant ici

Vous souhaitez être informé et vous impliquer dans le projet de tiers lieu? Répondez donc au questionnaire en cliquant ici

 

Les liens indispensables pour mieux comprendre

Coworking initiatives

Zevillage

Imagination for people

La Ruche (Paris)

Ouishare

Nos partenaires

Le Damier, grappe d’entreprises Auvergne Musique Média Image

Auvergne TIC, cluster des métiers du numérique

Chez nous

Epicentre Cowork est un produit auvergnat !!

Publicités

Une réflexion sur “Epicentre Cowork – Le projet

  1. Bienvenue ! « epicentrecowork octobre 31, 2012 à 10:22 Reply

    […] Epicentre Cowork – Un tiers lieu créatif et solidaire […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :